• Branche rapportée •

310 LEVIF HT belle mere Q 150

• Mois à la boutique •

fev 17

 

 

Je continue la collaboration avec Chantal et sa marque de bijoux composés de petits objets recyclés, à qui elle offre une seconde vie. Chacun raconte une nouvelle histoire.

Fev17 Instag

• Le temps d’une rencontre •

Très bon moment samedi après-midi au musée UNGERER de Strasbourg.

J’ai eu la chance d’évoquer mon travail, l’influence de Ungerer, mon approche du dessin… Au milieu des œuvres de l’exposition « Tomi Ungerer Forever. + de 85 artistes pour ses 85 ans » et devant un public vraiment super.

IMG_2091 IMG_3284  IMG_7513
Merci à tous ceux qui sont venus participer à cet échange, et à Thèrèse Willer (qui a aussi pris les photos) pour son accueil et son accompagnement.

 

• Showroom été 17 •

 

 

J’accompagne avec plaisir la marque de bijoux LA TONKINOISE À PARIS depuis sa création, au graphisme .

showroom SS 17

Pour les professionel-lle-s.

• Strasbourg, « Le temps d’une rencontre » •

Le samedi 21 janvier à 14h30. 
Je participe à une rencontre où je présenterai mon travail d’autrice et ma conception de l’illustration. Venez nombreux-ses échanger avec moi au Musée Tomi Ungerer (Villa Greiner  2, avenue de la Marseillaise, Strasbourg) dans le cadre de l’exposition « Tomi Ungerer Forever. + de 85 artistes pour ses 85 ans ».
tomi-coul-150bd-tomi

• Prix Artémisia •

Le 12 janvier, le prix Artémisia fêtait ses 10 ans.

Lors une soirée passionnante au Musée du Vivant à Paris, les membres du jury ont décerné cette année 4 prix.
Céline Wagner obtient le Grand Prix Artémisia pour Frapper le sol (Actes Sud-L’An 2).
Jacky Fleming reçoit le Prix Artémisia Humour pour Le problème avec les femmes, traduit de l’anglais par Nora Bouazzouni (Dargaud).
Chloé Wollmer et Carole Maurel, membres du collectif des créatrices de bande dessinée contre le sexisme, reçoivent le Prix Artémisia Avenir pour L’Apocalypse selon Magda, (Delcourt).
Nicole Augereau obtient le Prix spécial du jury Artémisia pour Quand viennent les bêtes sauvages (FLBLB).

 

Chantal Montellier, créatrice du prix, présente la soirée.

photo 2 photo 1

Au cours de la remise des prix, une diplômée de L’ENSAD a fait quelques lectures de son mémoire « La pilule rouge, les femmes dans la bd », qui aborde notamment le sujet de la représentation et dévalorisation des héroïnes et des modèles féminins, de la place des autrices en librairie et du mécanisme sournois du « plafond de verre » pour les femmes dans les métiers artistiques.

 

• Série été, les contes, 10 •

309-levif-33-ete10-raiponce-q-150

• 2017 •

voeux-claire-2017

… Autant que possible.

• Joyeux Noël! •

francis noel

• Les Allumés du Jazz •

musique-debout

Couverture du n°35 des « Allumés du Jazz« .

De nombreux articles passionnants illustrés par les meilleurs…

photo